SOPANO dispose d’un atelier PAO/Prépresse et photogravure (fabrication des clichés) associé à un serveur FTP permettant aux clients de valider leurs BAT via internet et permettant ainsi de réduire sensiblement les délais de fabrication.

SOPANO est donc totalement autonome dans son fonctionnement, de la prise de commande à la livraison, offrant ainsi à ses clients en petites, moyennes et grandes séries une réactivité et une souplesse incomparables. SOPANO est donc en mesure de réaliser des étiquettes sur-mesure selon les spécificités souhaitées par ses clients.

Notre graphiste réalise alors un BAT (Bon A Tirer) correspondant au visuel de l’étiquette à imprimer. Ce dernier peut être modifié ou validé via notre serveur FTP afin d’optimiser le délai de mise en impression.

Le cliché

Une fois le BAT validé par le client, nous pouvons alors passer à la phase de réalisation du cliché d’impression qui servira lors de la fabrication en machine.

La graveuse
(ou développeuse)

La plaque photopolymère est ensuite exposée dans un châssis d’exposition aux UV A, avant d’être gravée dans la graveuse thermique Cyrel FAST. Le monomère liquéfié sous l’action de la chaleur est absorbé par capillarité par un rouleau de matière non-tissé.
Une dernière exposition aux UV C permet d’achever le processus de polymérisation. La plaque est immédiatement prête à être mise en machine.

Le computer to plate
(CTP)

Le laser du CTP vient imager la plaque photopolymère, donc enlever la couche de carbone pour recréer les aplats ou les trames (équivalent des « pixels ») qui composent les nuances de chaque couleur comme un film négatif issu d’une développeuse.